• Communiqué de presse
  • 21 novembre, 2018
  • Paris

A Cergy Pontoise Arcadis coordonne la construction de l'ensemble immobilier "Les Vergers".

Paris - A Cergy-Pontoise, Arcadis coordonne la construction de l’ensemble immobilier « Les Vergers » à destination des sièges départementaux de l’URSSAF et de la CAF du Val d’Oise

• Une prouesse technique en raison de la localisation du futur immeuble au-dessus du RER A,
• Un ensemble, composé de deux immeubles de bureaux totalisant 20 000 m² sur 6 étages et 2 niveaux de parkings (situés aux Rdc Bas et Rdc Haut)


Arcadis, société internationale d’ingénierie et de conseil pour les actifs naturels et construits, est heureuse d’annoncer sa participation au groupement de la maîtrise d’œuvre pour la construction de l’ouvrage « Les Vergers » à Cergy-Pontoise, dans le Val d’Oise. Celui-ci est destiné à accueillir les futurs sièges départementaux de l’Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiale et de la Caisse d’Allocations Familiales. 
Le coût total des travaux s’élève à 24,5 millions d’euros hors taxes.

Situé sur le site de l’ancien parc de stationnement Verger, désaffecté en 2017, l’ouvrage « Les Vergers » sera composé de parkings sur deux niveaux (Rdc Bas et Rdc Haut) et de deux immeubles de 6 étages à destination des collaborateurs de la CAF et l’URSSAF du Val d’Oise qui y déménageront leurs activités progressivement entre octobre 2019 et 2020. 
Les travaux ont débuté mi-mai 2018 et devraient être terminés fin 2019. 

Un emplacement à la fois stratégique pour les usagers finaux et technique pour les équipes en charge de la construction.
 « Les Vergers » est situé sur l’un des principaux axes routiers de Cergy-Pontoise, à proximité de l’autoroute A15 et à quelques mètres de la gare du RER A. 
L’emplacement de l’ouvrage a été choisi pour soutenir la dynamique économique et renforcer l’attractivité du quartier.


Du point de vue de la construction, cet emplacement pose un certain nombre de défis. « En tant que bureau d’études techniques du groupement de la maîtrise d’œuvre, notre mission a été de réaliser les études de conception et de suivre la construction afin de prendre en compte les contraintes soumises par les vibrations émises par le RER mais surtout de construire cet ouvrage au-dessus des 2 voies en service », commente Christian-Charles Roger, directeur de travaux du pôle Bâtiment chez Arcadis. Pour ce faire, Arcadis a préconisé un ouvrage de type pont.  Le bâtiment, composé de deux immeubles, repose donc sur un système de fondations de type pieux hors tunnel et micropieux entre les tunnels du RER. En outre, une dalle avec des poutres-échelles de 26 à 40 mètres de portée vont être réalisées. Pour assurer le confort des futurs occupants, des boîtes à ressort ont également été installées permettant ainsi de limiter dans une très large mesure les vibrations dues aux passages des trains.

Un ouvrage dans le respect de la durabilité environnementale qui s’appuie sur le digital
« Au total, l’ouvrage « Les Vergers » nécessitera 7 600m3 de béton, 700 tonnes d’acier et 50 000 heures de travail », ajoute Christian-Charles Roger. « Le projet s’inscrit dans une démarche HQE avec l’appui du numérique et notamment de capteurs connectés pour mettre en œuvre un certain nombre de mesures en matière acoustique, d’éclairage, de gestion des apports d’énergie, de choix des matériaux, de gestion et recyclage des déchets, etc. Un travail architectural a également été fait pour proposer une façade à la fois design et durable. »

Parties prenantes de l’ouvrage « Les Vergers »
• Maître d'ouvrage : ADIM Paris Ile-de-France 
• Investisseur : Caisse des Dépôts et Consignation / Caisse d’épargne / CAF du Val d’Oise
• Utilisateur: URSSAF
• Architecte : SCAU 
• Bureau d’Etudes Techniques : Arcadis 
• Entreprise de travaux : Solétanche Bachy et CBC

Pour en savoir plus

Sophie Rapatel

Responsable Communication externe & Marketing +33 6 03 52 70 45 Posez-nous votre question