Analyse des échantillons

sous 48 h

4

communautés surveillées

Cas de COVID-19

détectés 7 jours à l'avance dans les communautés dont les eaux usées sont analysées

Affichage en cours

The challenge

Alors que la pandémie de COVID-19 balayait l'Amérique du Nord et que les villes se mettaient à la recherche de nouvelles façons de protéger leur population, les chercheurs ont déterminé que l'analyse des eaux usées était un moyen abordable et efficace d'obtenir un bon aperçu de la santé communautaire. En raison de ressources de test limitées et en sachant que les porteurs asymptomatiques pouvaient propager le virus, le département de la Santé de l'État de New York a expérimenté cette approche pour assurer la sécurité de ses habitants et pour élaborer des plans éventuels de déconfinement. Travaillant en territoire inconnu, Arcadis a collaboré avec le département de la Santé et des partenaires pour mettre en place un programme pilote d'analyse des eaux usées dans quatre communautés du nord de l'État.

The solution

Des études ont prouvé que l'analyse des eaux usées permet de détecter environ sept jours à l'avance la présence du virus dans la communauté, avant l'apparition des symptômes. Toutefois, une parfaite connaissance de la communauté, des systèmes de collecte des eaux usées et des capacités d'analyse sont nécessaires pour s'assurer que les données adéquates sont recueillies aux bons endroits. Connaissant le système de collecte local, l'équipe d'Arcadis a utilisé ses connaissances pour lancer des recherches approfondies spécifiques à la COVID-19.

Travaillant en territoire inconnu, les scientifiques et ingénieurs d'Arcadis ont retroussé leurs manches pour comprendre les meilleures techniques et approches de pointe disponibles pour détecter le virus dans les eaux usées. En partenariat avec l'Université de Syracuse, SUNY ESF et le laboratoire d'analyse, l'équipe a utilisé des méthodologies d'analyse des tendances, épidémiologiques et analytiques pour optimiser la technique et identifier les « points chauds » au sein des communautés. Trouver ces points chauds une semaine avant les autorités de santé peut fournir des informations exploitables et contribuer ainsi à réduire la transmission du virus au sein d'une communauté.

The impact

Ce programme pilote a permis à l'équipe et au département de la Santé de mieux comprendre comment le fait de détecter la COVID-19 dans des échantillons d'eaux usées pouvait éclairer des décisions vitales en matière de santé publique. Cette surveillance aide les autorités de santé à savoir, à un faible coût par habitant, où le virus est présent sans même que les personnes ne présentent de symptômes physiques ou ne soient testées. À mesure que de plus en plus de villes et de communautés adopteront cette approche, la détection précoce de la présence du virus dans les eaux usées permettra aux autorités régionales et locales de prendre des mesures de sécurité préventives pour empêcher la propagation future du virus tout en maintenant l'anonymat des habitants. Lorsque le nombre de cas diminuera, la surveillance des eaux usées en confirmera le déclin et soulagera l'anxiété quant à la présence du virus dans la communauté.  Cela jouera un rôle essentiel pour aider les communautés à se remettre des effets dévastateurs de la COVID-19.


Compétences utilisées

Contactez Arcadis pour plus d'informations ou si vous avez des questions.

Contactez Arcadis

Connect with {name} for more information & questions

Arcadis will use your name and email address only to respond to your question. More information can be found in our Privacy office