170,000 

nouveaux arbres plantés, c’est l’objectif fixé par la mairie de Paris 

100

C’est le nombre d’hectares de bitume à transformer en forêt d’ici 2026 

5

nouvelles forêts urbaines à Paris

Currently Viewing

Pour préserver la qualité de vie dans les villes, il faut y limiter la chaleur. C’est le constat qui s’impose à leurs dirigeants à l’heure des canicules estivales successives.

Au pied des majestueux immeubles à l’architecture haussmannienne, c’est le béton qui domine. Cette hégémonie augmente la température en été. En effet la chaleur est absorbée le jour puis restituée par les trottoirs et les routes la nuit. Le sol de la capitale est un véritable gruyère qui abrite des parkings enterrés, des bâtiments et des infrastructures comme le métro et ses stations. Il reste peu d’espaces pour les végétaux, pourtant indispensables afin de gagner en fraîcheur l’été. La mairie de Paris a donc décidé de créer 5 forêts urbaines dans des lieux emblématiques de la capitale.

Planter de grands arbres dans des espaces entièrement composés de béton et d’acier sur plusieurs mètres relève du défi.

Trois des cinq sites ont été confiés à Arcadis. Il s’agit du parvis de l’Hôtel de Ville, du parvis de la Bourse et de la place saint Gervais situé à l’arrière de l’Hôtel de ville. Cette dernière hébergera le futur mémorial des attentats de Paris.

Pour rendre le souhait de la mairie de Paris réalisable, Arcadis mène des études et explore tous les scénarios. La plantation d’arbres demande de disposer d’une grande profondeur de terre, un mètre et demi minimum pour recevoir de grands arbres. Créer de grands espaces de plusieurs milliers de tonnes de terre représente un véritable défi technique car il faut prévoir de renforcer la structure et s’assurer de son étanchéité afin qu’elle puisse accueillir le grand volume de terre nécessaire à la plantation des arbres.

Pour ce faire, il est prévu d’utiliser une très grande partie du premier niveau des parkings souterrains pour créer la coque destinée à accueillir la terre. La dalle de béton, initialement au niveau des parvis, sera abaissée d’un mètre et demi à deux mètres et demi. Cette prouesse technique permettra de planter des arbres à l’Hôtel de Ville sur une surface de 1500 m², soit l’équivalent de plus deux terrains de basket. La Bourse pourra, selon les scénarios, accueillir 1000 à 1800 m². Les espaces restants au niveau -1 des parkings seront utilisés pour le stationnement des vélos et des deux roues.

Fidèle à sa volonté de réduire l’empreinte carbone de ses projets, Arcadis prévoit le réemploi d’une partie des matériaux issus de la démolition de l’ancienne dalle de surface pour venir tapisser le fond des nouvelles fosses et servir de base drainante.

  • EN SAVOIR PLUS

    Par ailleurs, ces transformations nécessitent de repenser intégralement les accès et les circulations à l’intérieur des parkings et donc de déplacer les entrées et les sorties afin de laisser le plus d’espace possible au développement de projets paysagers et donc aux piétons en surface.

    Tous les scénarios techniques ont été modélisés en des temps records par les équipes d’Arcadis. Les maquettes numériques permettent de visualiser parfaitement les différents projets et donc d’aider aux arbitrages et aux choix entre les diverses solutions imaginées.

    À travers cette étude, nous avons également bâti une analyse environnementale démontrant les avantages et inconvénients de chaque solution en termes de bilan carbone. Cette étude révèle l’apport des forêts urbaines en termes d’ilots de fraîcheur et l’importance des choix des matériaux de leurs sols pour limiter la chaleur.  

L’implantation des forêts urbaines à Paris va transformer le visage de la ville.

Si la capitale française est mondialement connue pour la richesse de son architecture, il lui est souvent reproché de ne pas offrir suffisamment d’espaces verts à ses habitants. Avec ces 5 forêts urbaines, les habitants et les visiteurs disposeront de nouveaux espaces pour se détendre et se rafraîchir lorsque le mercure affiche des températures caniculaires. En complément du verdissement de certains toits d’immeubles, de certaines façades et de certaines rues, ce projet emblématique affirme un nouveau paradigme urbain, en faveur de la qualité de vie de ses habitants. L’architecture sera à l’avenir accompagnée et mise en valeur par la conception paysagère dans la Ville Lumière.


Used capabilities

Connect with Arcadis for more information & questions.

Contact Arcadis

Not done reading?
This also might be interesting for you

Connect with {name} for more information & questions

Arcadis will use your name and email address only to respond to your question. More information can be found in our Privacy office