1953

année de construction de la station de pompage précédente

4

grandes vis d’Archimède

8.000 L

d’eau par seconde

Currently Viewing

Le défi

L’Autorité flamande et le port d’Anvers veulent réduire au maximum le nombre de camions sur les routes et encourager la navigation intérieure. C’est la raison pour laquelle l’écluse Royers, la deuxième plus vieille du port d’Anvers, doit être agrandie. À cet effet, l’infrastructure de drainage environnante est également adaptée par la compagnie des eaux Water-link et la société de traitement des eaux Aquafin. Elle doit permettre d’éviter les inondations dans les environs.

La solution

Arcadis a conçu une nouvelle station de pompage à vis d’Archimède qui remplace l’ancienne station datant de 1953. À marée haute, elle dirigera les eaux de pluie vers l’Escaut et évitera les inondations, comme le prévoit le plan Sigma. Pour éviter que les eaux usées ne soient aussi évacuées dans l’Escaut, nous construisons également une nouvelle station souterraine de pompage des eaux usées. Elle pompera les eaux usées urbaines vers les stations d’épuration d’Aquafin à Anvers-Sud. La conduite de refoulement a été posée au moyen d’un forage dirigé sous le Kattendijkdok.

  • EN SAVOIR PLUS

    Par rapport à une pompe destinée à transporter l’eau vers un point plus élevé, une station de pompage à vis d’Archimède constitue une alternative économe en énergie. La conception prévoit en outre une dérivation qui permet aux eaux de pluie de s’écouler par gravité à marée basse, de sorte qu’il n’est même pas nécessaire de recourir à la pompe. Cela permet d’économiser beaucoup d’énergie. Une attention particulière a également été accordée à une construction spéciale équipée de soupapes de retenue qui, en cas de marée de tempête, protège la ville des inondations provoquées par l’Escaut par le biais du système d’égouts.

     

    L’emplacement de la nouvelle infrastructure a été choisi stratégiquement sur la base d’une étude de scénario réalisée par Arcadis en collaboration avec la Ville d’Anvers, l’Autorité portuaire d’Anvers et la police locale. Les environs comptent en effet un certain nombre d’axes très fréquentés ainsi que d’autres projets de développement, notamment la construction de la nouvelle écluse Royers proprement dite.

L'impact

La nouvelle station de pompage de l’écluse Royers sera composée de quatre grandes vis d’Archimède pouvant traiter un débit maximal de pas moins de 8 000 litres d’eau par seconde. La construction est en partie souterraine et en partie en surface. L’enceinte en verre et l’éclairage permettent aux passants de voir la station de pompage à vis d’Archimède en action. La rénovation complète de l’écluse Royers augmentera la capacité de la navigation intérieure et le transport fluvial durable, et favorisera la croissance de l’économie.


Compétences utilisées

Contactez {name} pour plus d'informations et pour toute question.

Arcadis utilisera votre nom et votre adresse électronique uniquement pour répondre à votre question. Vous trouverez de plus amples informations dans notre politique de confidentialité.