En 2016, WenMei Ha, collaboratrice d'Arcadis, a rejoint une mission du programme Shelter d'Arcadis à Katmandou, au Népal, pour aider ONU-Habitat, après qu'un tremblement de terre ait détruit en grande partie le village de Bungamati. WenMei a pu ainsi aider directement la population sur place. Une expérience qui a transformé sa vision de la vie.


WenMei Ha est directrice de la gestion de l'eau pour Arcadis en Chine. Originaire de Pékin, elle a vécu aux Pays-Bas pendant 20 ans avant de retourner en Chine. WenMei explique qu'elle est fidèle à notre entreprise depuis si longtemps pour deux raisons.

 

Wen Mei Image

 

Mon travail en Chine est très stimulant. Nous développons le marché pour nos services et nos solutions tout en réalisant des projets. J'aime relever des défis au travail. Mais si je suis restée chez Arcadis, c'est parce que nous sommes une entreprise à dimension sociale. Vous pouvez le constater au bureau, dans la façon dont les collègues s'entraident constamment. Et le programme Shelter en est un bon exemple également.


De très importantes destructions


En 2016, WenMei a pris part à une mission Shelter au Népal, un an et demi après le violent tremblement de terre qui a frappé les environs de Katmandou. Ce séisme a fait près de 9 000 morts, 22 000 blessés et 3,5 millions de sans-abri. WenMei et d'autres collaborateurs d'Arcadis se sont rendus à Bungamati, une petite ville au sud de Katmandou. Sur la base d'une proposition élaborée par ONU-Habitat et Arcadis lors d'une précédente mission Shelter, WenMei s'est rendue sur place pour mettre au point un plan d'urgence pour les habitants. Ce plan doit aider la population à faire face à de futures catastrophes naturelles. Malgré la large couverture médiatique dont la catastrophe a fait l'objet, WenMei n'était pas préparée à ce qu'elle a vu à son arrivée au Népal.


Aide à la reconstruction au Népal après le tremblement de terre


J'ai été choquée par les conditions de vie sur place. Beaucoup de gens vivaient dans la moitié d'une maison parce que l'autre moitié s'était effondrée. Mais malgré l'ampleur des destructions, l'environnement n'était pas déprimant. Les personnes que j'ai rencontrées possédaient très peu de richesses, mais elles étaient quand même heureuses. Une grande partie de l'argent qu'elles possédaient est d'abord allé aux temples. Ce sont les premières structures qui ont été réparées, ce qui montre à quel point les populations sont dévouées à leurs croyances.


Faire une réelle différence


Le tremblement de terre de 2015 a causé 10 milliards de dollars (USD) de dommages. Cela représente la moitié du produit intérieur brut du Népal. Une grande partie de Bungamati a été détruite, plongeant ses habitants dans des conditions de vie extrêmement précaires. Le plan d'urgence sur lequel WenMei a travaillé va aider le gouvernement local à améliorer la résilience de la ville et à mieux protéger la population en cas d'inondations ou de coulées de boue. À bien des égards, le travail que WenMei a accompli au Népal est similaire à celui qu'elle effectue au quotidien au sein d'Arcadis. Mais les circonstances ont donné une plus grande importance à ses efforts.


Aide à la reconstruction au Népal après le tremblement de terre


Mon travail habituel consiste à intervenir auprès des gouvernements municipaux en Chine. Je travaille sur des projets visant à prévenir les inondations ou à assainir les rivières ou les eaux vives. C'est aussi un travail formidable qui améliore la qualité de vie, grâce à la valorisation de l'environnement. Mais dans le cadre du programme Shelter, je le fais pour des personnes qui ont vraiment besoin d'une aide immédiate. Mettre à profit ses compétences pour aider directement les gens donne beaucoup de sens à son travail. Ce travail a été très enrichissant.


Aide à la reconstruction au Népal après le tremblement de terre

(de gauche à droite) Arcadiens et Arcadiennes : Suman Sathyanarayana, Mauricio Aoki de Amaral, Thijs Homan, Massimo Endrizzi, Nieke de Bel, Wen Mei Dubbelaar-Ha, Radboud Buitenrust Hettema, Bert Smolders et représentants d'ONU-Habitat au Népal


Une nouvelle façon de voir le monde


Aussi longtemps qu'elle s'en souvienne, WenMei a toujours voulu aider les autres. Même enfant, en grandissant à Pékin, elle se sentait chanceuse d'avoir une famille aimante et de pouvoir bénéficier d'une bonne éducation. Elle est heureuse que, grâce à son travail chez Arcadis, elle améliore la qualité de vie des Chinois. Pourtant, comme beaucoup d'entre nous, WenMei s'inquiétait de son avenir et oubliait parfois les nombreuses choses pour lesquelles elle devait être reconnaissante. La mission Shelter au Népal a changé tout cela.


Shelter est une formidable opportunité d'entrer en contact avec des personnes qui sont réellement dans le besoin et de les aider grâce à votre travail. Le programme Shelter transforme votre personnalité en profondeur. Pour moi personnellement, cela a changé mon attitude envers la vie. J'ai vu ces gens vivre dans une grande pauvreté, mais ils étaient toujours prêts à sacrifier le peu qu'ils avaient pour aider les autres. Après avoir été témoin de la joie que peuvent éprouver les gens même dans ces circonstances extrêmement difficiles, je me sens plus sereine.

Connect with {name} for more information & questions

Arcadis will use your name and email address only to respond to your question. More information can be found in our Privacy policy