• Services: Conseils aux entreprises, Gestion d'actifs
  • Secteurs: Aéroports, Secteur public, Administration publique

Un plan d’investissement pour l’aéroport de Courtrai-Wevelgem

Wevelgem, Belgique - « Si je sors 20 euros de mon portefeuille, comment les investissez-vous ? » Telle était la question de départ posée au management de l’aéroport de Courtrai-Wevelgem durant l’un des workshops organisés par ARCADIS. L’objectif de ceux-ci était d’établir ensemble des priorités pour les investissements dans l’infrastructure de l’aéroport. Pour la première partie de cette mission, l’équipe projet d’ARCADIS a choisi une approche « asset management » où les investissements sont couplés à une réduction des risques.

1,5 million d'euros

d'économies

10 millions d'euros

d'investissements examinés

1,5 million d'euros d'économies

L’aéroport de Courtrai-Wevelgem est un petit aéroport international qui accueille chaque année 100.000 passagers. Récemment, la structure de gestion de l’aéroport a changé et un certain nombre de défis existants ont été remis à l’ordre du jour. L’un d’eux était le plan d’investissement envisagé, auquel plus de dix millions d’euros étaient affectés. La Société de développement provinciale (POM, Provinciale Ontwikkelingsmaatschappij) de Flandre occidentale, actionnaire majoritaire de l’aéroport, voulait actualiser ce plan et le structurer davantage : quels investissements sont véritablement nécessaires et dans quel ordre doivent-ils se présenter ?

Pour émettre un avis pertinent, ARCADIS a calculé pour chaque investissement un risque limité. L’asset management (gestion d’actifs) implique en effet notamment que l’on investit sur base d’une analyse de risques. Après l’analyse, on établit un plan d’investissement pour endiguer les principaux risques. Pour l’infrastructure d’aéroport en particulier, les risques se répartissent en plusieurs catégories telles que la sécurité, l’impact sur l’environnement, les risques financiers et les expériences négatives de clients. La réduction des risques est ensuite comparée au montant de l’investissement.
Ann Van de Sype, Projectmanager ARCADIS : « Grâce à notre expérience internationale en asset management, nous sommes parvenus à déterminer pour chaque investissement la charge de risque réduite par euro dépensé. Cette estimation donne immédiatement une idée de la valeur ajoutée de la dépense et permet de la comparer avec les autres dépenses. » De cette manière, il est apparu par exemple que la construction d’une nouvelle caserne de pompiers dans l’aéroport élimine relativement peu de risque, tandis que le coût d’investissement s’élève à près d’un million et demi d’euros.

Arne Allosserie, collaborateur Espace & Infrastructure POM West-Vlaanderen : « Après la restructuration, une grande question se posait : où devons-nous investir pour être compétitif sur notre segment ? Le plan d’investissement existant avait besoin d’une justification, nous cherchions un scénario tangible pour chaque poste de coût. Après cette première analyse d’ARCADIS, nous pouvons lors d’une deuxième étape préparer un planning des travaux d’infrastructure suivant une argumentation logique. »

Chiffres clés

1,5 million d'euros

d'économies

10 millions d'euros

d'investissements examinés

100.000

passagers par an

Pour en savoir plus

Ann Van de Sype

Projectmanager Water Management +32 478 37 72 57 Posez-nous votre question
Share on Wechat
"Scan QR Code" on WeChat and click ··· to share.