115

hectares gagnés sur la mer

11

millions de passagers par an

45

Minutes à quai pour charger et décharger les navires

Currently Viewing

Premier port français et deuxième port européen de voyageurs, des millions de touristes et de transporteurs y embarquent et débarquent chaque année.

Pour continuer à rapprocher le Royaume-Uni du continent européen, le port de Calais se transforme. L’objectif est d’accueillir des voyageurs toujours plus nombreux et des navires plus modernes dans des conditions de confort optimales. Un port est un lieu de passage, une porte d’entrée : le temps des voyageurs est précieux et Arcadis et ses partenaires - Bouygues Construction, Spie Batignolles et Jan De Nul Group - ont pour mission de le réduire.

Pour accueillir davantage de navires et gagner du temps lors des débarquements et des embarquements, il faut de l’espace.

Et comme le Port de Calais ne dispose pas d’espace libre à terre, il a fallu trouver les 115 hectares nécessaires à l’amélioration de l’accueil des voyageurs ailleurs : sur la mer.

Le projet comprend une nouvelle digue de 3,3 km pour former un second bassin d’accueil des navires, au Nord du site actuel. Ce bassin sera creusé de manière à être le plus profond du Port, pour pouvoir accueillir des navires de taille plus importante. Un nouveau terminal d’accueil d’une surface de 44 hectares sera construit grâce au réemploi des terres excavées et sera équipé d’installations routières et ferroviaires performantes afin d’optimiser le transit des passagers et du fret. 

  • EN SAVOIR PLUS

    Construire sur l’eau est toujours un grand défi technique. Les risques sont nombreux : intempéries, tempêtes, puissance des vagues pouvant endommager les installations de chantier… Il faut donc être capable de prendre en compte de nombreux paramètres et de croiser les expertises pour réussir une telle mission. Forts de nos expertises nombreuses et transverses, et d’outils de modélisation performants, nous avons été chargés par la Société des Ports du Détroit (SEPD) de diriger les travaux de conception et d’ingénierie, ainsi que de superviser la construction, avec nos partenaires Bouygues Construction, Spie batignolles et Jan De Nul Group. Tout ceci, en maîtrisant les coûts financiers et environnementaux du projet. 

Les bateaux à quai 45 minutes chrono !

Avoir davantage d’espace pour associer le rail, la route et la mer au sein du nouveau terminal va permettre aux ferries de débarquer et d’embarquer plus rapidement, en 45 minutes maximum. La mise en place d’infrastructures plus modernes, avec par exemple des bornes pour automatiser les contrôles d’accès aux navires, va également participer à réduire le temps d’attente des passagers. Des navires de dernière génération pourront désormais être accueillis facilement au port de Calais et manœuvrer en toute sécurité. Ainsi, au-delà de l’attractivité générée par ce port modernisé et plus accueillant, c’est tout le territoire qui va gagner en vitalité grâce à des échanges avec l’extérieur facilités et de nouveaux emplois maritimes crées.


Used capabilities

Connect with Arcadis for more information & questions.

Contact Arcadis

Connect with {name} for more information & questions

Arcadis will use your name and email address only to respond to your question. More information can be found in our Privacy office