• Services: Planification environnementale, Architecture paysagère, Conseil stratégique en environnement

Une nouvelle ligne à haute tension respectueuse de l’environnement

Flandres orientale et occidentale, Belgique - Pour étendre la capacité du réseau énergétique des Flandres orientale et occidentale, Elia construit une nouvelle ligne à haute tension de 47 kilomètres. Arcadis s’est chargé des analyses d’impact sur l’homme et l’environnement, ainsi que de la fourniture des autorisations nécessaires.

47 km

de nouvelles lignes à haute tension

35 km

de lignes souterraines

47 km de nouvelles lignes à haute tension

Arcadis participe au renforcement du réseau entre Zeebruges et Zomergem, près de Gand, pour le gestionnaire de réseau à haute tension Elia. Le projet, baptisé Stevin, comprend la construction d’une double ligne à haute tension de 380 kV, en partie aérienne et en partie souterraine, qui s’étendra sur une distance de 47 kilomètres. Cette liaison permettra de rapatrier sur terre l’énergie éolienne produite en mer, assurant un meilleur approvisionnement de la Flandre-Occidentale. Stevin soutient ainsi la poursuite du développement du port de Zeebruges. Le réseau belge pourra en outre être relié au Royaume-Uni grâce à une nouvelle connexion sous-marine.

En plus des lignes, un nouveau poste à haute tension est construit, ainsi que deux postes de transition entre les parties aériennes et souterraines. Arcadis s’est occupé de l’établissement des études d’incidences sur l’environnement (EIE-plan et EIE-projet), des analyses paysagères (en vue de limiter l’impact visuel) et des autorisations pour ces interventions. Celles-ci ont été obtenues en 2014 et les travaux ont démarré en 2015. La fin du chantier est programmée en 2017.
Une série de mesures intelligentes limitent l’impact des installations sur l’homme et l’environnement. La conception architecturale de haute qualité du poste Stevin et les coulées vertes autour des postes permettent de les intégrer visuellement au paysage. Elia a en outre levé un fonds pour la plantation de végétation supplémentaire. De plus, des murs antibruit empêchent les éventuelles nuisances sonores occasionnées par les postes. Des mesures de compensation ont également été prévues pour l’abattage de bois et les oiseaux sont protégés par des marquages sur les lignes à haute tension.

Guy Van den Broeke, chef de projet Arcadis : « Arcadis a établi une relation étroite avec Elia, non seulement dans le cadre des études environnementales, mais aussi de l’élaboration d’études en électricité ou par exemple de la construction de son bureau à Schaerbeek. Cette fois encore, Elia était satisfait de notre travail, en particulier de la vitesse à laquelle la mission a été accomplie. »

Arianne Mertens, directrice du projet Stevin chez Elia : « La remise des autorisations par les experts d’Arcadis a été rapide, grâce au fait qu’ils ont bien coordonné les autorisations environnementales et les permis d’urbanisme, et qu’ils ont discuté de manière proactive avec les autorités compétentes. Vu le caractère prioritaire du projet, nous avons apprécié cette rapidité d’exécution. »

Chiffres clés

47 km

de nouvelles lignes à haute tension

35 km

de lignes souterraines

2 arbres

plantés par arbre abattu

Pour en savoir plus

Nathalie Ritzky

Key Account Manager +32 475 45 61 37 Posez-nous votre question