• Services: Génie civil, Ingénierie structurelle, Planification environnementale, Gestion de la construction et suivi de chantier, Project Management
  • Secteurs: Administration publique, Routes, autoroutes et systèmes de transports intelligents

La nouvelle autoroute du port de Bruges : un exemple d’intégration au paysage

Flandre-Occidentale, Belgique - Fin 2017, une nouvelle autoroute reliant Bruges à la côte, l’A11, s’ouvrira à la circulation. Cette voie, qui s’adapte parfaitement au paysage, permettra de résoudre des problèmes de circulation.

12 km

de nouvelle autoroute

3.000.000

de véhicules circuleront chaque année sur l'A11

3.000.000 de véhicules circuleront chaque année sur l’A11

L’A11 est une nouvelle autoroute qui relie la N31 à Bruges à la N49 à Westkapelle (Knokke-Heist). Il s’agit de l’un des « chaînons manquants » du réseau routier flamand. Cet accès permettra une circulation rapide vers le port et la côte. Le port de Bruges, qui poursuit sa croissance, sera ainsi plus accessible aux poids lourds. La circulation locale en tirera aussi avantage : la construction de l’A11 réduira le trafic de camions sur les routes secondaires. Enfin, les touristes atteindront plus rapidement la côte. Par ailleurs, des liaisons locales supplémentaires seront construites, ainsi que 15 kilomètres de pistes cyclables sécurisées. Ces interventions augmenteront la qualité de vie et de logement dans la région. 

Soutien au client

L’A11 est un projet de l’Agentschap Wegen en Verkeer (AWV) du gouvernement flamand. Le projet est exécuté par la société de projet Via A11 (dont les actionnaires privés sont Jan De Nul, Van Laere, Franki Construct, Aswebo, Aclagro et TDP) sous contrat DBFM (Design, Build, Finance, Maintain), une forme de partenariat public-privé. Avec le bureau d’études et de conseil Technum, Arcadis a soutenu AWV dans la planification, la conception et la mise en adjudication du projet. Cette phase, désormais achevée, comportait entre autres l’étude d’incidences sur l’environnement (EIE), l’étude d’optimisation, la conception de référence et l’accompagnement d’AWV dans les adjudications et les demandes de permis d’urbanisme. Alors que les travaux ont commencé, Arcadis et Technum fournissent un soutien administratif et technique au donneur d’ordre en veillant au respect du contrat DBFM par les exécutants.
Respect du paysage et de la nature

L’A11 ne traverse pas le paysage de façon aléatoire. Dans le rapport d’étude d’incidences sur l’environnement (EIE), Arcadis et Technum ont formulé des recommandations pour limiter l’impact sur la nature et le paysage. Grâce aux éco-passages et aux croisements intelligemment conçus avec les cours d’eau, la route ne crée pas de barrière pour la faune et la flore. En outre, l’impact sur le traditionnel paysage de polders reste limité. Grâce à sa structure élancée, un viaduc de 1,4 kilomètres de long ne gêne pas la vue sur les environs et – autre exemple –, à proximité de Westkapelle, un tunnel partiellement ouvert a été disposé. 

Un projet de taille

Karel Standaert, chef de projet Arcadis : « Le projet représente un défi considérable pour toutes les parties. Cela tient à l’ampleur de la mission, au nombre de disciplines impliquées et à la rapidité de mise en œuvre. De plus, le contrat DBFM constitue une difficulté supplémentaire. Une dimension intéressante du projet est que, grâce à la participation locale et aux nombreuses mesures visant à limiter l’impact sur l’environnement, il a été pleinement soutenu par les habitants ».

Chiffres clés

12 km

de nouvelle autoroute

3.000.000

de véhicules circuleront chaque année sur l'A11

15 km

de nouvelles pistes cyclables
Share on Wechat "Scan QR Code" on WeChat and click ··· to share.