Nous évoluons vers un nouvel équilibre de collaboration et d’interaction dans la nouvelle normalité

Ces derniers temps, de nombreux collègues m’ont signalé que le contact et la collaboration au bureau leur manquent. Certaines personnes développent une sorte de « fatigue de Teams », une sensation que je ressens moi-même depuis quelque temps. Lors d’une réunion en ligne, nous n’avons souvent pas le temps de papoter un peu ni de parler d’autre chose que des points à l’ordre du jour. Tout le monde éprouve de plus en plus le désir de sortir de temps à autre de son télétravail et de venir travailler à nouveau ensemble au bureau sur des projets ou de discuter avec des collègues.

Nous évoluons vers un nouvel équilibre dans lequel nous trouvons le bon niveau de collaboration et d’interaction sociale qui ne laisse aucune chance au virus, mais nous procure de l’énergie. Le télétravail en fait toujours partie, mais nous accueillons à nouveau aussi nos collègues dans nos bureaux coronaproof. Dans ce contexte, ils déterminent eux-mêmes le rythme et la fréquence de leur venue au bureau. En raison des mesures sanitaires, nos bureaux peuvent accueillir 40 à 50 % de la capacité normale. Actuellement, environ 10 à 20 % des postes de travail sont utilisés, et il en sera probablement ainsi pendant un certain temps encore.

Arcadis Belgique n’a certainement pas obtenu de mauvais résultats ces derniers mois. Nous avons un plan de croissance ambitieux pour lequel nous n’avons pris du retard que sur quelques points. Nous avons pu compenser en partie la forte diminution du travail dans un certain nombre de secteurs plus durement touchés, en partie grâce au soutien des pouvoirs publics, qui ont fait en sorte que les projets puissent se poursuivre et sont intervenus dans le chômage temporaire. 

En effet, toutes les équipes n’ont pas été et ne sont pas touchées de la même façon par la COVID-19. Certaines ont eu plus de travail que jamais ces derniers mois, tandis que d’autres n’ont pas encore pleinement repris le travail. Là où nous n’avons jusqu’à présent pas remarqué grand-chose pour Infrastructure et Environnement, nous avons ressenti un impact plus fort pour Construction et nos équipes sur site. L’incidence de la COVID-19 dépend bien sûr aussi beaucoup de chaque contexte individuel. Nous espérons en tout cas qu’avec les mesures prises, nous avons pu limiter cet impact pour la majorité de nos collaborateurs. 

Nouveaux besoins
Si l’équilibre est important dans cet exercice d’endurance, nous devons également faire preuve de beaucoup de souplesse. Comment pouvons-nous déployer des collègues qui ont actuellement moins de travail sur les marchés qui se portent bien, comme les secteurs public, pharmaceutique, numérique et des soins ? Être flexible signifie que nous devons adapter nos services aux besoins existants. Nous pouvons ainsi aider mieux encore nos clients à relever leurs défis. Dans ce contexte, une bonne connexion avec le marché et nos clients est cruciale.

Arcadis, mais aussi toute la société, est à la recherche de stabilité dans cette nouvelle normalité. Pour nous, cela se traduit par le télétravail, en alternance avec l’interaction et la collaboration au bureau, ainsi que par un réflexe sain : la flexibilité.

Garder ses distances, porter un masque dans les endroits bondés et se laver régulièrement les mains sont entre-temps devenus des habitudes qui n’étonnent plus personne. Ces mesures restent également en vigueur dans nos bureaux adaptés. J’espère de tout cœur pouvoir vous rencontrer à nouveau dans l’un de nos bureaux. À très bientôt donc !

 

Kristof Peperstraete

Chief Executive Officer, Belgium Posez-nous votre question
Share on Wechat
"Scan QR Code" on WeChat and click ··· to share.