Cosmo Laing est l'un de nos consultants en gestion des coûts, en poste à Londres. Lorsqu'il a rejoint notre entreprise en 2017, il était certain de vouloir travailler pour nous. Il avait postulé à un poste chez nous trois ans auparavant, sans l'obtenir, mais était resté déterminé à rejoindre Arcadis. Cette détermination lui vient de ses grands-parents, Gilbert et Ines, un couple de Jamaïcains qui a immigré au Royaume-Uni en 1959.


Mes grands-parents ont toujours mis l'accent sur l'importance de travailler dur. Cela n'a pas été facile pour eux de tout abandonner et de s'installer à Londres, mais ils recherchaient un endroit qui offrait de meilleures opportunités. Ils m'ont donc, avec mon père, poussé à trouver une bonne voie professionnelle.


Une occasion de donner en retour


Cosmo a toujours été soucieux d'aider les autres. C'est en partie parce qu'il est reconnaissant des sacrifices que sa famille a faits pour se construire une vie au Royaume-Uni. Dès son plus jeune âge, il a su que les choses auraient pu être très différentes si sa famille n'avait pas émigré, mais il a réalisé à quel point cela était vrai lorsqu'il décide de participer au programme Shelter.


Quand j'ai commencé à travailler pour Arcadis, j'ai eu un peu de temps libre et je suis tombé sur le programme Shelter. J'ai été médusé quand j'ai vu qu'une des missions était en Jamaïque. Il existe, à Canterbury, un quartier très pauvre confronté à une grave menace d'inondation et à des problèmes d'assainissement. C'était une occasion concrète de contribuer à améliorer la qualité de vie des habitants du pays de mes aïeux.


Un autre type d'engagement de la part des différents acteurs


Au cours de sa première mission Shelter dans la communauté de Canterbury, Cosmo et deux autres collaborateurs d'Arcadis ont conçu des potentielles solutions de résilience. Ils ont soumis un guide de recommandations à la municipalité locale. Malheureusement, peu après son retour au Royaume-Uni, la menace est devenue réalité et la région a connu de terribles inondations. Cela a conduit à une deuxième mission, pour rencontrer le directeur de la planification de Montego Bay, dans l'espoir de mettre en application les recommandations. Pour Cosmo, avoir des contacts directs avec la population locale susceptible de bénéficier de son travail est extrêmement gratifiant et c’est ce qui fait la différence entre ses responsabilités habituelles et une mission Shelter.


Lorsque je participe à des réunions dans le cadre de mes fonctions habituelles, il peut y avoir des représentants de l'agence pour l'environnement, mais il n'y a personne dans la salle sur qui mon travail ait un impact direct. Quand j'étais en Jamaïque, des gens m'interpellaient pour me montrer la hauteur des eaux pendant l'inondation. Ils me désignaient également des personnes qui avaient perdu leur maison. Je me disais que si mes grands-parents n'avaient pas quitté la Jamaïque il y a des années, cela aurait pu être moi dans cette situation.



Mettre les choses en perspective


Cosmo attend toujours de savoir si les autorités jamaïcaines mettront en œuvre les propositions qu'il a contribué à élaborer. Il espère que son travail permettra d'améliorer la qualité de vie des habitants de ce quartier de Canterbury. Quel que soit le résultat final, ses expériences dans le cadre du programme Shelter ont permis à Cosmo d’être reconnaissant de la vie qu'il mène avec sa famille à Londres.


On ne se rend souvent pas compte de la chance que nous avons et on se plaint de choses et d'autres. Mais en réalité, tant de personnes dans le monde ne peuvent même pas imaginer avoir les mêmes opportunités que nous avons. Grâce au programme Shelter, vous pouvez vous engager pour aider réellement les personnes dans le besoin et élargir vos propres horizons. Et vous pourriez même vous rendre compte que l'argent n'est peut-être pas la seule richesse. Les gens devraient vivre ce genre d’expériences pour s’en rendre compte par eux-mêmes.

Connect with {name} for more information & questions

Arcadis will use your name and email address only to respond to your question. More information can be found in our Privacy office