• Point de vue

Quel futur pour notre environnement de travail?

Améliorez votre expérience employé grâce à votre stratégie immobilière et d’environnement de travail. Les entreprises les plus attractives mettent l’accent sur l’ « expérience employé» proposée par leur environnement de travail, le considérant comme une source d’avantage concurrentiel autant que de productivité.

Olivier Dumoulin

Advisory & Project Management Lead +33 6 30 51 09 31 Posez-nous votre question

Au cours des deux dernières décennies, il était demandé à l’immobilier d’entreprise de surtout travailler au regroupement des sites et à la réduction des m², avec un objectif premier de réduction des coûts de fonctionnement de l’entreprise. Au fur et à mesure des évolutions de la société, du marché de l’emploi et de l’apparition de nouvelles générations de dirigeants, c’est l’objectif de qualité de vie au travail qui devient prégnant, pour attirer les meilleurs talents et rester compétitif.

Un milieu de travail en évolution
Avec l’accélération des transformations de toutes les activités par les nouvelles technologies, le digital combinées aux cinq différentes générations qui peuvent être réunies sur un même lieu, la dynamique de ce à quoi ressemble un environnement de travail classique est en train de changer radicalement.

Nous observons trois grandes tendances qui forcent les organisations à repenser leur environnement de travail :

La concurrence pour les talents est plus rude que jamais
Avec un marché du travail plus tendu dans la plupart des pays, un véritable resserrement des talents dans de nombreux secteurs, et la prise de distance des jeunes diplômés vis-à-vis des grandes entreprises, les comités exécutifs changent leur vision du cadre de vie de leurs équipes, et donc de leur immobilier d'entreprise, qui passe d'une source de coût à une source d'attraction, de rétention et d'avantage concurrentiel. A l'ère du numérique, toutes les entreprises utilisent et se transforment par le digital, et les entreprises plus traditionnelles ont besoin de rivaliser avec les habitudes de travail des GAFA. Les fameux Millennials représentent aujourd’hui la génération la plus importante dans les entreprises, comme l'a indiqué le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, et ils représenteront 75 % des salariés d'ici la fin de la prochaine décennie. Les attentes de cette nouvelle génération sur ce que devrait être leur lieu de travail sont façonnées par les lieux de leur vie privée, par les lieux de co-working de type WeWork, lieux qui mettent l'accent sur l'offre communautaire, l’ambiance, plutôt que sur l'espace physique lui-même. Nous voyons ainsi aujourd’hui les fonctions immobilières des entreprises à la pointe embaucher des spécialistes du comportement, des designers d'intérieur et des professionnels de l'« expérience client », afin de répondre aux évolutions des attentes des salariés.

À l'ère du numérique, la créativité est une compétence clé pour toutes les organisations.
Les attentes des clients évoluant rapidement, les risques de disruption ou désintermédiation pour les différentes industries étant de plus en plus forts, le besoin d'innover et de s'adapter au changement est devenu un défi quotidien pour la plupart des entreprises. L’environnement de travail doit jouer un rôle primordial dans la création du cadre qui incarne ce changement, dans la mise en place de méthodes de travail agile, connecté et partagé.

Paradoxalement, bien que les secteurs d’activité se fassent « disruptés » ou « virtualisés » les uns après les autres, l’interaction entre l’espace physique et l’humain n’a jamais été aussi important. Qu'il s'agisse de faciliter la co-implantation avec des clients ou l’écosystème des partenaires de l’entreprise, de créer de nouveaux espaces pour pouvoir travailler en mode agile, organiser des événements qui facilitent l'innovation, ou de créer une atmosphère qui infuse les nouvelles valeurs de l'entreprise, l'espace physique de travail est important dans la manière dont les personnes se connectent ou créent de nouvelles idées. Le lieu physique apparaît paradoxalement renforcé dans un contexte de mode de vie plus nomade, virtuel et délocalisé. Pour les entreprises les plus attractives, l’environnement de travail permet de responsabiliser les employés en favorisant des méthodes de travail efficaces et une culture de la créativité et de la performance.

La santé et le bien-être prennent de plus en plus d'importance
Au cours des dernières années, le lien entre l'environnement de travail et le bien-être a été de plus en plus assimilé à un élément clé de l'expérience des salariés. Nous sommes tous conscients que notre sédentarité est un problème et le thème est récurrent dans les médias. Les postes de travail ergonomiques, les bureaux debout et les espaces de réunion alternatifs sont devenus la norme dans les grandes entreprises. Les salles de sport ou activités sportives sur le lieu de travail, les espaces de méditation à l'intérieur du bureau, les services liés au bien-être sont aujourd’hui valorisés dans les offres d’emploi. Des données confirment l'importance du bien-être des salariés sur la productivité. Le U.S. Bureau of Labor Statistics affirme que 227 milliards de dollars sont perdus dans la première économie du monde chaque année en productivité à cause de problèmes de santé. Il y a de plus en plus de signes qui prouvent qu'un environnement sain est un cadre qui favorise l'efficacité, l'efficience et la créativité au quotidien. Les certifications comme WELL permettent de quantifier les améliorations apportées à l'environnement de travail de l'entreprise.

Considérations clés pour votre stratégie immobilière et environnement de travail
Nous croyons que l'immobilier d'entreprise devrait tenir compte de trois facteurs essentiels pour préparer sa mue pour les années à venir : 

1. L’« expérience salarié »
En cohérence avec l’attention apportée à l’expérience utilisateur et client, elle permet de comprendre qui utilise l'espace de travail et quelles sont les expériences dont le collaborateur a besoin pour travailler. C’est une donnée importante pour les fonctions « immobilier » et RH. Par exemple, l'un de nos clients européens du secteur pharmaceutique a défini une nouvelle stratégie de Corporate Real Estate pour soutenir une réorganisation globale, faire évoluer les méthodes de travail et collaboration pour 3 activités issues d’un programme de fusion/acquisition, et accélérer le développement d’une nouvelle génération de produits. Nous avons tout d’abord évalué la perception des employés sur leur environnement de travail et nous sommes engagés avec la direction, les « digital natives » et l’ensemble du personnel à élaborer une nouvelle approche en cohérence avec le plan de transformation global, et un plan de conduite du changement. Ces réflexions ont été menées dans le cadre de la vente de l’ancien campus et au regroupement des employés de trois filiales dans un seul immeuble à locataires multiples. L’environnement de travail a été repensé par rapport aux activités de la société, à la mise en place du « Home office », tout a été pensé pour créer une atmosphère de collaboration et de modernité.

Grâce à ce projet, le client a bénéficié de gains financiers importants, d'un très fort taux d’engagement des collaborateurs ; plébiscité, ce programme d’accompagnement du changement est aujourd’hui en train d'être reproduit dans d'autres filiales de l'entreprise en Europe, Asie et Amériques, en parallèle de la définition d’un concept de design d’environnement de travail.

2. Données et technologie
La collecte de données en temps réel recueillies par l’internet des objets, l'intelligence artificielle et d’autres technologies modifient la façon dont les décisions liées à l’immobilier d'entreprise sont prises. Elle conduit aussi à l’amélioration de la compréhension des impacts productivité et qualité de vie au travail. La saisie, l'analyse et l'interprétation de ces informations ne modifient pas seulement la façon dont le travail est effectué, mais on s'attend à ce qu'elles orientent les décisions relatives à la stratégie immobilière de l’environnement de travail. La faible capacité numérique actuelle de nombreux immeubles de bureaux ou d'espaces de travail entrave la possibilité d’offrir plus de valeur à leurs employés. Avant tout choix, il faudrait (a) assurer une capacité réseau suffisante, diversifiée et évolutive à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment, (b) intégrer les capteurs et l’intelligence artificielle pour recueillir des données sur l’efficacité énergétique et le confort des immeubles et permettre ainsi à ces systèmes de répondre en temps réel aux commentaires des utilisateurs. Parfois, l'analyse des données conduit à la perte d'actifs immobiliers pour créer des bureaux virtuels et des espaces de travail commun qui entre eux, les employés, leurs clients et leurs partenaires. Par exemple, un client du secteur financier au Royaume-Uni nous a demandé d'évaluer son environnement de travail afin de concevoir et de développer une expérience véritablement numérique pour les employés et les clients afin que celle-ci soit vécue comme un avantage concurrentiel.

3. Santé et bien-être
Des salariés épanouis et en bonne santé sont à l’évidence des collaborateurs productifs et créatifs. La qualité de l'air, la lumière, la capacité de faire de l'exercice, la qualité et l'accessibilité de la restauration collective, la tranquillité des espaces de travail et la reconnaissance du droit à la déconnexion sont les nouveaux moteurs de la conception et du développement du milieu de travail. Les nouveaux environnements de travail se doivent non seulement de fournir une bonne qualité de l’air, un accès aux fenêtres pour tous mais ils doivent aussi favoriser la collaboration entre les salariés.

La société australienne Talent, qui a eu une expansion internationale exponentielle en se focalisant sur le recrutement du secteur des technologies, a mené des études sur les attentes des candidats, et s'attend à ce que l'écart de qualité entre l'expérience privée et celle de l'entreprise soit réduit, faisant disparaître les frontières entre l’hôtellerie, la maison et l'environnement de l'entreprise. Nous avons un autre exemple où notre client a décidé de limiter le nombre d'ascenseurs au minimum requis pour inviter les collaborateurs à utiliser plus régulièrement les escaliers.

Préparer le futur de l’environnement de travail
En combinant l’intégration des données liées aux sciences du comportement, un design raffiné et chaleureux, et une utilisation efficace de l'espace, les fonctions immobilières d'entreprise peuvent offrir plus de valeur aux employés et aux visiteurs qui font l'expérience du lieu, tout en réduisant les coûts et l'empreinte environnementale des bureaux. Placez l'« expérience collaborateur » au cœur de la stratégie et des projets immobiliers de l'entreprise pour faire du lieu de travail une source d'avantage concurrentiel, impulser de nouvelles manières de travailler en cohérence avec la transformation de l’entreprise. 

Ce sujet est peut-être un instrument à explorer pour mieux concilier les projets de croissance de l’entreprise, la performance financière et l’aspiration des collaborateurs et dirigeants d’entreprise à une meilleure qualité de vie et une volonté de donner du sens à leur travail. 


Tribune publiée par Business Immo et co-écrite avec :
  • Tom Morgan – Global Head of Business Advisory, Arcadis
  • Jeanne Wood – Head of Workplace, CallisonRTKL (filiale d’architecture d’Arcadis)

Pour en savoir plus sur nos activités, cliquer ici




Pour en savoir plus

Olivier Dumoulin

Advisory & Project Management Lead +33 6 30 51 09 31 Posez-nous votre question