Réaménagement du Ring de Bruxelles : Arcadis et Sweco unissent leurs forces

Les bureaux d’études Arcadis et Sweco Belgium se sont vu confier par la Région flamande un marché pluriannuel afin de soutenir le réaménagement du Ring de Bruxelles (R0). Ces travaux concernent la partie nord de l’axe routier, entre l’échangeur de Grand-Bigard et celui de Woluwe-Saint-Étienne. Ensemble, les deux bureaux mettent en place une équipe qui s’occupera au cours des 12 prochaines années des études de circulation, des plans techniques (routes, ouvrages d’art et autres infrastructures), de l’accompagnement du processus, du conseil aux appels d’offres, d’une assistance dans le cadre de la gestion des parties prenantes et de la communication. La valeur contractuelle annuelle du contrat est estimée à 3 millions d’euros (hors TVA).

À l’occasion du réaménagement du Ring et de l’infrastructure adjacente, la Région flamande veut assurer une circulation plus fluide et plus sure autour de Bruxelles. Le projet consiste à séparer le trafic de transit du trafic local sur le Ring. Ces deux flux bénéficieront de bandes de circulation distinctes. Une infrastructure dite « annexe » est prévue, à savoir le développement de lignes de tram et de ponts dotés de pistes cyclables, qui amélioreront la liaison entre la périphérie bruxelloise et la capitale.

Carte du R0 : zones de réaménagement (orange) et mesures annexes - © Agentschap Wegen en Verkeer

Ben Weyts, le ministre flamand de la Mobilité et des Travaux publics, déclare : « J’investis pour rendre le trafic plus fluide et plus sûr. Nous devons intervenir intelligemment aux points de ralentissement. En outre, les investissements dans le réaménagement du Ring de Bruxelles constitueront un levier direct pour l’économie flamande ».

Dans le cadre de cet ambitieux projet, Arcadis et Sweco unissent leurs forces sous le nom « MoVeR0 » (nom du groupement pour le projet). Ils accompagneront la Région flamande depuis les travaux d’études jusqu’à la réception du Ring. 

En 2016, la Région flamande avait déjà présenté son plan de réaménagement du Ring, avec une séparation du trafic. Arcadis et Sweco vont dès à présent œuvrer au développement de l’avant-projet existant. Cette opération impliquera notamment l’actualisation de l’avant-projet sur la base des chiffres de trafic les plus récents, l’établissement de plans techniques détaillés et la consultation des parties prenantes locales. Le projet final sera ensuite exécuté en plusieurs phases.

Luc Hellemans, CEO d’Arcadis Europe South (Belgique, Espagne, France, Italie), s’exprime sur le projet : « C’est la combinaison de l’expertise et de la compétence de nos deux sociétés qui a fait pencher la balance en faveur de notre proposition. L’approche d’Arcadis et de Sweco assurera aux autorités flamandes un soutien de qualité tout au long du projet. Ce que nous proposons, c’est la disponibilité continue d’une équipe multidisciplinaire qui collaborera étroitement avec le maître d’ouvrage. C’est nécessaire lors d’un tel projet, qui dépend entièrement de la cohésion entre les différentes parties prenantes. L’ampleur de la tâche nécessitera la mobilisation d’effectifs et de connaissances complémentaires. »

Erwin Malcorps, directeur général de Sweco Belgium : « Grâce à leur savoir-faire étendu, Sweco et Arcadis occupent une position cruciale dans le développement des principaux axes routiers en Belgique. Ainsi, nous sommes pour l’instant étroitement impliqués dans le bouclage du Ring d’Anvers, le rehaussement des ponts du canal Albert, la nouvelle autoroute A11 et le Métro Nord à Bruxelles. Notre équipe de projets intégrée contribuera à faire en sorte que le R0 – cœur du réseau routier belge – continue de soutenir la prospérité de notre pays. Nous avons pleinement conscience de l’urgence de ce projet, surtout au regard de son impact sur notre économie, sur la fluidité et la sécurité de la circulation, et sur la qualité de vie aux abords du Ring. Comme c’est le cas pour nos autres grands projets de mobilité, nous voulons que le R0 puisse répondre aux exigences de la société de demain. »

Les autres partenaires de ce projet sont Stibbe (expertise juridique), Deloitte (fiscalité et financement), MINT (circulation) ainsi que les bureaux Zwarts & Jansma Architects, CLUSTER landschap+stedenbouw et Frank Van Hulle (paysage et architecture).

Pour en savoir plus