45 ha

gagnés sur la mer

10

millions de passagers par an

45

minutes à quai pour charger et décharger les navires

Currently Viewing

Le défi

Avec 10 millions de voyageurs et 43 millions de tonnes de fret par an, le port de Calais est le premier port de passagers d’Europe continentale et le 4ème port de marchandises français. Et sa fréquence ne cesse d’augmenter, avec une croissance de 40% prévue d’ici 2030.

Pour pourvoir absorber ces flux humains et commerciaux en constante augmentation, le port doit faire l’objet d’importants travaux de rénovation.

La solution

La Société des Ports du Détroit nous a confiés la mission de diriger les travaux de conception et d’ingénierie, et de superviser la construction de l’extension de l’infrastructure portuaire, avec nos partenaires Bouygues Construction, Spie batignolles et Jan De Nul Group.

  • EN SAVOIR PLUS

    Le projet a permis de doubler la surface totale du port, avec l'aménagement de 65 nouveaux hectares de terre-pleins, dont 45 gagnés sur la mer. Construire sur l’eau est toujours un grand défi technique car les risques sont nombreux : intempéries, tempêtes, puissance des vagues pouvant endommager les installations de chantier… Six ans de travaux ont été nécessaires pour relever ce défi technique et arriver au terme du plus important chantier portuaire d’Europe.

    Le projet comprenait la création d’une nouvelle digue de 3,3 km de long et d’un bassin portuaire de 90 hectares, creusé de manière à pouvoir accueillir des navires de taille plus importante. Par ailleurs, un nouveau terminal d’accueil de 44 hectares a été construit grâce au réemploi des terres excavées.

    Au-delà du défi technique, notre rôle était également de maîtriser les aspects environnementaux du projet. Ainsi, les infrastructures ont été conçues pour offrir les plus hautes performances environnementales et énergétiques, et se protéger des effets du changement climatique. En outre, tout a été fait pour préserver l'environnement et la biodiversité, et limiter l’impact des travaux sur la faune et la flore (pollution lumineuse, trafic routier, bruit…).

L’ impact

Dès son ouverture officielle prévue le 4 octobre 2021, le nouveau port de Calais va pouvoir accueillir davantage de voyageurs et de navires, dans des conditions de confort et de sécurité optimales.

L’intégration des infrastructures ferroviaires et routières au nouveau terminal permet d’optimiser le transit des passagers et du fret, et donc de débarquer et d’embarquer plus rapidement, en 45 minutes maximum. La mise en place de bornes pour automatiser les contrôles d’accès aux navires va également participer à réduire le temps d’attente des passagers.

Conçu pour anticiper les effets à long terme du changement climatique, le port est désormais protégé contre l’élévation du niveau de la mer. L’environnement et la biodiversité ont également été préservés, notamment les zones favorables à la nidification des oiseaux sur les plateformes portuaires.

Au-delà de l’attractivité générée par la modernisation du port, c’est tout le territoire qui va gagner en vitalité grâce à des échanges avec le Royaume-Uni plus nombreux et de nouveaux emplois créés.


Services

Connect with {name} for more information & questions

Arcadis will use your name and email address only to respond to your question. More information can be found in our Privacy office