170 000 

arbres plantés

100

hectares de bitume à transformer en forêt d’ici 2026

5

nouvelles forêts urbaines à Paris

Currently Viewing

Le défi

Si la capitale française est mondialement connue pour la richesse de son architecture, il lui est souvent reproché de ne pas offrir suffisamment d’espaces verts à ses habitants. Au pied des majestueux immeubles à l’architecture haussmannienne, c’est le béton qui domine et cette hégémonie augmente la température en été. En effet, la chaleur, absorbée le jour, est restituée par les trottoirs et les routes la nuit.


Face à ce constat et pour rafraichir la ville, la mairie de Paris a décidé de créer cinq forêts urbaines dans des lieux emblématiques de la capitale.

La solution

Pour concrétiser le souhait de la mairie de Paris, nous menons des études et explorons tous les scénarios possibles pour les trois des cinq sites qui nous sont confiés : le parvis de l’Hôtel de Ville, le parvis de la Bourse et la place saint Gervais à l’arrière de l’Hôtel de ville qui hébergera le futur mémorial des attentats de Paris.

  • EN SAVOIR PLUS

    Adapter le sol, renforcer sa structure et assurer son étanchéité afin qu’il soit capable d’accueillir de grands arbres représente un véritable défi technique. Cela demande une grande profondeur pour créer les grands volumes qui accueilleront la terre nécessaire à la plantation des arbres. Pour ce faire, il est prévu d’utiliser une très grande partie du premier niveau des parkings souterrains pour créer la coque destinée à accueillir la terre. La dalle de béton sera ainsi abaissée d’un mètre et demi à deux mètres et demi. Cette prouesse technique permettra de planter des arbres à l’Hôtel de Ville sur une surface de 1500 m², soit l’équivalent de plus deux terrains de basket-ball. La Bourse pourra, selon les scénarios, accueillir une surface 1000 à 1800 m². Les espaces restants, au niveau -1 des parkings, seront utilisés pour le stationnement des vélos et des deux roues. Arcadis prévoit de réutiliser une partie des matériaux issus de la démolition de la dalle. Ces transformations nécessitent en outre de repenser intégralement les accès et les circulations à l’intérieur des parkings, afin de laisser le plus d’espace possible aux projets paysagers en surface.


    Tous les scénarios ont été modélisés par les équipes d’Arcadis, en des temps records. Les maquettes numériques permettent de visualiser les différents scénarios et d’aider aux arbitrages entre les diverses solutions imaginées.


    Nous avons également bâti une analyse environnementale démontrant les avantages et les inconvénients de chaque solution en termes de bilan carbone. Cette étude révèle notamment l’apport des forêts urbaines en termes de création de fraîcheur et l’importance du choix des matériaux pour limiter la chaleur.

L’ impact

L’implantation de forêts urbaines à Paris va transformer le visage de la ville et permettre à ses résidents et visiteurs de profiter de nouveaux espaces végétalisés pour se détendre, se divertir et se rafraîchir. En plus d’être bénéfiques pour la santé mentale et le bien-être, les arbres contribuent à réduire la pollution de l’air ; c’est donc un air de meilleure qualité que les Parisiens pourront respirer.


Au-delà d’atténuer les effets du réchauffement climatique et de stimuler la biodiversité terrestre, ce projet de végétalisation et de décarbonisation affirme un nouveau paradigme urbain, en faveur de la qualité de vie des habitants.


Services

Contactez {name} pour plus d'informations et pour toute question.

Arcadis utilisera votre nom et votre adresse électronique uniquement pour répondre à votre question. Vous trouverez de plus amples informations dans notre politique de confidentialité.